Réussir sa vie, avoir du succès dans ses affaires, tels sont les désirs que nous nourrissons sans pour autant toujours réussir à les vivre.

Je veux avoir une voiture, je veux telle maison, je veux me marier avec telle femme ou tel homme, je veux entreprendre dans tel domaine, je veux décrocher tel métier, je veux devenir riche. En effet, j’ai des objectifs, j’ai un but, je ne dois surtout pas le rater. Dans mes affaires, ma carrière, ma  profession,  je veux réussir et être le meilleur. Et vous ? Que voulez-vous réussir ?  Avez-vous des rêves ? Voulez-vous avoir du succès ? Avez-vous marre de passer d’échecs en échecs ? Et ces moments de doute qui vous freinent ? Comment vous les gérez ? Abandonnez-vous vos affaires ? Faites-vous de l’auto sabotage ou plutôt vous allez de l’avant ? Il n’est pas toujours facile d’atteindre l’autre rive et de finir satisfait dans sa vie et ses affaires. Voici trois astuces dont vous ne devez surtout pas vous passer pour réussir dans votre vie et avoir du succès dans vos affaires.

Première astuce : Apprenez pour réussir

Avez-vous déjà essayé de faire une activité alors que vous n’en aviez pas les compétences ? Quels étaient vos résultats ? Lamentable n’est-ce pas ? Aucune réussite ne peut s’entrevoir sans une base de connaissance. Vous seriez incapable de parler en anglais si jamais vous ne l’aviez pratiqué. Difficile de jouer au football comme une star si c’est votre première fois. Allez ! Souvenez-vous de la première fois quand vous l’avez dragué. Rien qu’à penser à la sueur, aux battements du cœur, parfois aux bégaiements, vous avez une idée nette de la difficulté à laquelle vous avez dû vous confronter.

Tout domaine ou secteur, que ce soit la santé, les langues, le marketing, la comptabilité, l’informatique, la gestion,  regroupe un ensemble de connaissances auxquelles vous devez vous habituer en apprenant encore et davantage.

Seul l’apprentissage permet d’avoir une maîtrise du sujet que vous décidez d’aborder. Il est très facile de se laisser emporter par l’envie, la précipitation et ne pas prendre la peine de se former suffisamment. Force est de reconnaître que l’éducation reçue depuis notre jeune âge à l’école ne permet pas une formation suffisamment axée sur nos objectifs, nos talents ou nos priorités. Néanmoins, nous avons toujours la possibilité de nous former, d’apprendre continuellement en étant adulte et responsable. Que voulez-vous apporter aux autres sans l’avoir appris ? On ne peut donner que ce qu’on a. Même la plus belle femme du monde n’échappe pas à cette règle. Un médecin se sert de ses connaissances médicales pour soigner ses malades. L’écrivain écrit des romans, des contes pour inspirer ses lecteurs. Le chauffeur ne peut conduire une voiture qu’après l’obtention de son permis. Aucune activité n’est possible sans du savoir. Voilà comment de nombreuses personnes perdent du temps et se plaignent dans la pauvreté soit parce qu’ils refusent de se former au prix de quelques dépenses que j’appellerais plutôt des investissements. Ou soit parce qu’ils croient en savoir suffisamment et oublient d’approfondir leurs connaissances pour être meilleur (un problème d’égo).

Quel que soit le problème que vous rencontrez aujourd’hui (argent, obésité, acné, insomnie, indigestion, troubles émotionnels, etc.), vous devez apprendre, vous former pour réussir.

De nombreux moyens existent de nos jours pour se former : internet, journaux, magazines, livres, vidéos, livres audio, bibliothèques, médias, télévision, radios etc.  Il est donc difficile d’avancer comme prétexte un manque d’informations. Dites plutôt: je ne suis pas intéressé ou je ne suis pas engagé.

Ciblez le domaine qui vous intéresse et engrangez des connaissances par tous les moyens d’information dont vous disposez. Mais attention à ne pas tomber plus tard dans la suffisance parce qu’elle ne fera que vous limiter. Comme le disait Confucius, « Savoir que l’on sait ce que l’on sait, et savoir que l’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas : voilà la véritable science. »

Deuxième astuce : Persévérez

Toute nouvelle connaissance ou compétence ne peut s’acquérir qu’avec de la répétition. La persévérance représente un élément clé. C’est elle qui nous pousse à répéter plusieurs fois afin d’avoir les résultats escomptés. Cela n’a jamais été facile. Ce n’ai jamais gagné d’avance. C’est bien parfois au prix de quelques sacrifices témoignant de notre capacité à persévérer que la réussite s’acquiert.

Combien de fois se fait-on rejeter avant de décrocher un métier ? Combien d’années d’études a-t-il fallu avant l’obtention d’un diplôme ? Quels sont les obstacles que nous traversons quotidiennement avant d’atteindre nos objectifs ? Parfois apparaît le doute, l’envie d’arrêter, de changer de cap, ou d’abandonner. C’est bien souvent notre capacité de résilience qui est mise à l’épreuve. Lorsque le brouillard mental apparaît, il est difficile de croire en une lueur d’espoir. Chaque pas devient assez lourd et significatif. L’ironie, c’est que ces moments sont les plus décisifs. Et pourtant, ils sont perçus comme indésirables. Notre vœu, c’est de tout réussir avec facilité quand bien même il a fallu tomber de nombreuses fois avant de savoir marcher. Il a fallu quelques années pour savoir lire et écrire. Certaines personnes finissent par abandonner, non pas qu’ils n’exerçaient pas leur passion mais parce que les difficultés ont pris le pas sur leur objectif et qu’ils n’ont pu persévérer. Et pourtant, nous en sommes tous capables.

En effet, notre cerveau est dit « malléable ». Nous sommes capables selon nos expériences, d’acquérir certaines compétences qui nous étaient parfaitement inconnues. C’est le phénomène de la neuroplasticité, une découverte dans le monde des neurosciences. Plus nous répétons, davantage nos connaissances sont consolidées. En effet, ce sont les connexions neuronales qui se forment et se renforcent davantage. Nous ignorons à quel point nous pouvons être extraordinaires. Ne laissez donc nullement le doute vous envahir et  gardez le cap.

« La persévérance est une faculté qui différencie les Hommes qui s’adaptent de ceux qui capitulent »

Serge Zeller

Troisième astuce : Donnez aux autres

Voulez vous réussir dans votre vie et vos affaires ? Alors donnez aux autres. Je suis incapable de vous expliquer sur la base d’un simple calcul de maths, que donner gratuitement 10 pièces peut vous en ramener 50 comme bénéfice. Mais voici ce que je peux vous dire sur la générosité, la charité ou encore l’altruisme.

A chaque moment où vous donnez aux autres, vous leur apportez de la joie et vous en recevez en retour. C’est un phénomène que vous pouvez expérimenter. Commencez à donner, à partager avec les autres et vous ressentirez du plaisir et de la fierté. En effet, cela peut s’expliquer. Nous avons chacun ce qu’on appelle les neurones miroirs, un type particulier de neurones. Il a été observé que ceux-ci avaient la même activité, que nous réalisions un geste ou que nous observions un autre le réaliser. Cela a un impact significatif sur nos liens sociaux et nos affects. Autrement dit, si je suis témoin de la joie, du sourire d’une personne, cela pourra déclencher en moi la même émotion.

Lorsque vous vous mettez au service des autres, ils vous en seront plus tard reconnaissant. Vous pourrez jouir d’une aide inattendue à un moment critique dans votre vie. Vous élargissez votre cercle d’amis, et obtenez davantage de possibilités dans le développement de vos affaires. Mais attention à ne pas tomber dans ce qu’on pourrait appeler une générosité opportuniste ? En effet, nous cherchons très souvent des avantages lorsque nous donnons aux autres. Nous voulons recevoir en retour peut-être un bien matériel ou de la reconnaissance pour gonfler notre égo. La véritable générosité consiste à donner sans rien chercher à recevoir en retour. C’est l’expression de notre humanité, c’est l’amour en action.

Il arrive que la société donne l’impression que la générosité n’appartienne qu’aux faibles. Cela ne veut absolument rien dire qui vaille. Et si je vous disais que la force se trouve dans la faiblesse (pour faire référence à Lao Tseu, figure emblématique du taoïsme). Évitons cependant de rentrer dans des trucs ésotériques. Voulez-vous tendre votre main pour obtenir 100 dollars demain ? Commencez à donner 10 dollars aujourd’hui et n’espérez surtout pas en recevoir 100 en retour.

Même après tant d’années, le soleil ne dit jamais à la terre « Tu me dois quelque chose. »

Regarde ce qui se passe avec un tel amour ! Il illumine le ciel entier.

Hafez

 

Pour réussir dans votre vie et vos affaires voici les trois astuces que vous devez adopter dès aujourd’hui: apprendre sans cesse, persévérer et faire preuve de générosité.

DÉCOUVREZ LA MÉTHODE PELMAN POUR RÉUSSIR DANS LA VIE

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le.